Sainte Anne Form@tion

Actualités

Selon une cour d'appel, la mise en chambre de soins intensifs équivaut à une mesure d'isolement

Le Cercle de réflexion et de propositions sur la psychiatrie (CRPA) présente une ordonnance de mainlevée de mesure de soins sans consentement prise par la Cour d’appel de Versailles le 16 juin 2017, selon laquelle une mise en chambre d'isolement correspond à une mesure d'isolement, et doit donc satisfaire aux exigences juridiques de ce contexte. Explications et ordonnance sur le site du CRPA .

Pour l'association, « cette ordonnance tend à prouver que l’irrégularité du placement et du maintien en isolement avec ou sans mise sous contention est un motif comme un autre de mainlevée d’une mesure d’hospitalisation psychiatrique sans consentement, du moins pour la Cour d’appel de Versailles.

En l’espèce, l’intitulé “chambre de soins intensifs” n’a pas leurré le magistrat d’appel qui a authentifié cette chambre en tant que chambre d’isolement. Dans d’autres établissements, ces mêmes chambres d’isolement sont intitulées « chambres d’apaisement ». D’autres établissements graduent les chambres fermées du moins strict au plus strict, entre autres fins pour échapper aux rigueurs actuelles de la traçabilité de l’isolement - contention telles que fixées par le Législateur. »

 


< Boissons alcoolisées : le packaging doit aussi respecter la loi Evin !
Méditation, la grande énigme du cerveau >
Selon une cour d'appel, la mise en chambre de soins intensifs équivaut à une mesure d'isolement

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook