Sainte Anne Form@tion

Actualités

Francine de Montigny reçoit l'insigne du mérite de l'Ordre infirmier du Québec

A l'occasion du Congrès annuel de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), l'Insigne du mérite, la plus haute distinction de l'Ordre, a été remis cette année à Francine de Montigny, professeure titulaire et chercheure du Département des sciences infirmières de l'Université du Québec en Outaouais (UQO). Elle devient ainsi la 38e récipiendaire de ce prestigieux prix d’excellence. Spécialiste de la santé des familles, Francine de Montigny consacre une partie de ses recherches aux pères lors d’interventions en période périnatale et postnatale.

Une véritable pionnière
Première infirmière québécoise à obtenir une chaire de recherche du Canada en 2010, Francine de Montigny est une pionnière sur le plan de la recherche, de l’enseignement et de la pratique en santé familiale en période périnatale. Sa notoriété fait d’elle une excellente ambassadrice des meilleures pratiques infirmières auprès des familles. Son engagement envers les familles et leur place dans les soins infirmiers ont grandement marqué la formation professionnelle de nombreuses infirmières.

L’expertise, le rayonnement et la reconnaissance de Francine de Montigny à la recherche en sciences infirmières est exceptionnelle. Avec un bilan de publications remarquable – 705 contributions scientifiques, dont 414 dans les cinq dernières années – et la rédaction de 138 productions scientifiques, elle contribue non seulement à l’avancement des connaissances, mais aussi au rayonnement de la profession infirmière au-delà des frontières du Québec, ce qui lui vaut aujourd'hui l'Insigne du mérite de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

« Je suis extrêmement touchée de l’honneur d’être récipiendaire de ce prix prestigieux. Jeune infirmière, lorsque je regardais des femmes remarquables recevoir ce prix, jamais je n’aurais imaginé le recevoir à mon tour. Je considère être privilégiée d’être infirmière, une profession merveilleuse. Les relations que j’ai créées tout au long de ma carrière avec des familles m’ont permis d’apprendre, de m’améliorer, de grandir. J’ai eu l’immense privilège d’accompagner ces familles dans des moments difficiles de leur vie. J’espère avoir pu déposer des mots, des gestes, qui ont pu soulager leur souffrance. Je sais que je suis une meilleure personne pour avoir côtoyé ces familles, mais aussi, mes collègues et mes étudiants. Ce prix, je le leur dois à tous », a indiqué Francine de Montigny, lors de la remise de cette distinction.


< Au cinéma : Marie Heurtin, un film lumineux !
Formation infirmière : pour un cursus Licence-Master- Doctorat ! >
Francine de Montigny reçoit l'Insigne du mérite 2014

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook