IFFORTHEC

Actualités

Des acteurs de la psychiatrie saluent le plan d'action d'Agnès Buzyn

Saluant les annonces de la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, sur la psychiatrie au Congrès de l'Encéphale le 26 janvier 2018, 7 instances publient un communiqué commun. Le plan d'actions annoncé traduit selon elles « une reconnaissance sans ambiguïté de la discipline de psychiatrie et de l'action menée par les professionnels patients et familles ». Les signataires soulignent notamment « les intentions clairement affichées :

– De confirmer l'organisation sectorielle dans le système de soins et l'intérêt des communautés psychiatriques de territoire ;

– De promouvoir un dispositif de prévention et de soins en psychiatrie infanto- juvénile disposant notamment d'une formation hospitalo-universitaire sur l'ensemble du territoire national ;

– D'assurer des soins somatiques de qualité aux usagers en santé mentale ;

– De renforcer la formation des médecins généralistes en rendant obligatoire un stage en psychiatrie ;

– De développer les pratiques avancées pour les infirmiers dans le champ de la psychiatrie;

– D'intensifier les efforts dans le domaine de la recherche dans le cadre d'une coordination nationale (La coordination nationale des dispositifs régionaux de recherche en psychiatrie et santé mentale se voit ainsi confirmée dans son action) ;

– De porter une attention particulière à la prise en charge du suicide et des situations de psycho-traumatisme ;

– De disposer d'indicateurs qualité validés pour des pratiques professionnelles correspondant aux exigences de bonnes pratiques en lien avec l'HAS ;

– De préserver les moyens alloués à la psychiatrie, quels que soient ses modes d'organisation répondant ainsi aux vives inquiétudes exprimées par l’ensemble des acteurs lors de la réunion du 18 décembre 2017 sous la présidence de la Ministre. Les signataires rappellent les nombreuses motions émanant des établissements alertant sur leurs difficultés de fonctionnement, voire leur impossibilité de maintenir le niveau actuel de l'offre de soins au regard de leurs contraintes budgétaires, impactant directement les personnels. »

Les signataires « seront attentifs à ce que ces annonces puissent trouver leurs traductions concrètes sur le terrain avec des indicateurs de résultat » et prendront « leurs responsabilités pour y contribuer dans une démarche constructive en faveur de soins de qualité et de l'inclusion des personnes concernées. »

  • Communiqué du 7 février 2018. Signataires : M. Claudon, Président de la conférence des présidents de Commission médicale d'établissement (CME) de CHU ; C. Finkelstein, Présidente de la Fédération nationale des patients en psychiatrie (FNAPSY) ; T. Gamond-Rius, Président de la Conférence Nationale des Directeurs de CH ; T. Godeau, Président de la conférence des présidents de CME de CH ; P. Mariotti, Président de l’Association des Etablissements participant au service public de Santé Mentale (ADESM), C. Müller, Président de la conférence nationale des présidents CME de CHS ; F. Valletoux, Président de la Fédération hospitalière de France.


< Les antipsychotiques efficaces
Drogues à 17 ans : moins de tabac, d’alcool et de cannabis >
Des acteurs de la psychiatrie saluent le plan d'action d'Agnès Buzyn

Rechercher une actualité

Partager cette page

Partager sur Facebook